Karaté Do contre Pokemon Go

Tandis que la vague Pokemon Go déferle dans le monde comme un Tsunami sur une plage thaïlandaise, on peut s’interroger sur la longue liste des bienfaits savamment marketés par l’éditeur de ce jeu et se demander si toutes les fameuses vertus que propose ce game tant attendu n’existent pas déjà dans de nombreux arts martiaux et plus particulièrement le karaté.

Je vous propose donc un petit combat virtuel en 5 rounds dont l’issue donnera clairement aux enfants (et aussi aux plus grands) toutes les raisons de remiser votre téléphone portable, de courir acheter un kimono pour venir vous entrainer dès la rentrée dans un club d’art martial plutôt que de vous abrutir derrière les écrans d’un téléphone portable à la recherche d’animaux virtuels aux pouvoirs extra-ordinaires.

Round # 1 – Pokémon Go c’est bon pour la santé, ça fait sortir les gamers de chez eux !

Là, je dois dire que cet argument c’est du lourd ! En gros votre gosse (ou vous même d’ailleurs) était un branleur décérébré nourri à la sauce manga devant son écran plat, la zappette à la main, une part de pizza dans l’autre et il va devenir un peu moins feignasse mais toujours décérébré a faire le tour du pâté de maison à la recherche de Pikachu ? En venant deux fois par semaine à un entrainement d’arts martiaux, votre enfant- ou vous – fera du vrai sport avec l’apprentissage de vrais valeurs, la rencontre de vraies personnes dans la vraie vie. Echauffement, éveil musculaire, apprentissage des techniques de pieds et de jambes, travail de l’instinct, dépassement de soi et respect des autres sont autant de bienfaits que vous pourrez apprendre dès la première seconde de la première minute de la première heure de votre vie de karatéka.

Round # 2 – Pokemon Go véhicule des valeurs morales et éducatives

Quand une ministre en vient à vanter sur Twitter les mérites d’un jeu, ça devient un phénomène de société. Est-ce pour autant un ambassadeur de valeurs morales et éducatives ? La vérité est ailleurs ! Alors même s’il faut une certaine dose de courage, voir même d’inconscience pour braver les interdits et essayer de choper des Pokemons dans des lieux aussi improbables qu’une église ou que l’Elysée (bonne chance), il est peu probable qu’il s’agisse du même courage prôné par la pratique assidue du Karaté, à savoir la force d’âme qui fait braver le danger et la souffrance.

Mais reprenons au hasard deux des neufs vertus du karaté qui me semblent les moins représentatives de celles véhiculées par le jeu Pokemon Go et que celui-ci essaye pourtant de s’approprier : l’humilité et le contrôle de soi. Rien d’humble en effet dans une course effrénée à la collecte de petits monstres où celui qui en a le plus devient le plus respecté. l Il suffit de regarder les vidéos virales sur Facebook pour voir le total manque de contrôle de soi des hordes de fous prêt a tuer quand ils se ruent tous dans la même direction à l’annonce par un gus de l’apparition d’un pokemon rare ! Au secours !

Dans votre pratique du karaté, vous ou vos enfants apprendrez à savoir rester modeste, exempt d’orgueil et de vanité et surtout à  savoir traiter les personnes et les choses avec déférence. C’est le premier devoir d’un Budoka.

Round # 3 – Pokemon Go c’est un loisir peu coûteux

Pokemon Go ne coûte rien…dans sa version gratuite certes, mais ne vous y trompez pas. Très vite vous devrez comme dans tout jeu digne de ce nom, sortir le porte monnaie virtuel pour payer en euros bien réels tous un tas d’accessoires, de pièces, d’objets qui vont faire monter rapidement le montant de la facture et vous n’y échapperez pas car sans cela pas de progression possible dans le jeu où alors vous cultiverez une vertu bien connu au karaté…la patience. A ce rythme cependant nous sommes plus près de l’état de la mort cérébrale que l’approche bouddhiste de la dite vertu.

A coups de dizaine d’euros la recharge de pokeballs, l’addition va vite être salée.

Au regard de ça, hormis l’acquisition d’un kimono qui vous coutera quelques dizaines d’euros et durera plusieurs années et de votre cotisation annuelle, le karaté est d’un sport assez peu coûteux et surtout un sport enrichissant de valeurs et de rencontres. C’est aussi un sport soutenu par beaucoup de municipalités, qui en intégrant cet art dans le package des sports municipaux, permet de bénéficier de salles d’entrainements à moindre coûts, offrant ainsi des cotisations à prix réduits. Et si vous n’avez pas les moyens de régler votre cotisation, ne doutez jamais et allez demander au senseï si vous pouvez quand même pratiquer, l’entraide est une valeur essentielle du karaté et il y a toujours moyen de trouver des solutions.

Round # 4 – Pokemo Go crée du lien social

Avec Pokemon Go, finit de rester à la maison et de se morfondre ou de jouer à des jeux débilitants, vous allez créer des équipes avec d’autres chasseurs de pokemons et partir à la rencontre de vrais gens. C’est en partie vrai, car on peut voir dans des parcs des groupes de jeunes se retrouver tous ensemble pour chasser le pokémon….le nez dans leur téléphone portable. L’attention portée à l’autre est donc bien limitée et on ne peut pas dire après une partie de chasse qu’on a vraiment appris à connaitre l’autre, à part qu’on sait qu’il a plus de « bestioles multicolores» dans son portable qu’il n’y en aura jamais dans le votre.

Dans l’approche du karaté, on apprend à prendre conscience de soi, de son environnement mais surtout des autres car il faut être deux ou plus pour s’entrainer. Les échanges de techniques nous apprennent à connaitre ses faiblesses et ses points forts mais aussi celles de son sempaï (compagnon d’entraînement). Le Karaté apprend aussi à se confronter aux autres dans un échange courtois mais aussi et parfois musclé, pour mieux nous apprendre et nous armer pour la vraie vie et les échanges sociaux de tous les jours.)

Round # 5 – Pokemon Go cultive votre esprit de compétition

Le vrai plus de Pokemon Go est la possibilité de s’engager dans des combats de Pokemons dans des arènes dissimulées un peu partout sur votre chemin et même parfois dans des lieux sensibles. Il faut reconnaître que cette fonction apporte un vrai plus pour cultiver votre esprit de compétition mais comme l’objectif de la victoire reste la collecte d’un Pokemon, cela enlève un peu de sa superbe à cet aspect du jeu. Au karaté que ce soit en compétition de katas (enchainements de techniques de combats avec des adversaires imaginaires) ou en compétition de combats réels, il va de soi d’être au sein de la compétition et la victoire est avant tout une victoire sur soi-même. Être capable d’affronter ses peurs, ses doutes, se dépasser humainement et physiquement et ne jamais oublier que pour être champion et premier, il faut qu’il y ait un deuxième car c’est là une des valeurs essentielles du karaté, même si l’on gagne on reste humble vis à vis de la victoire et on ne fanfaronne pas d’avoir battu son adversaire.

Bilan du combat : Karaté Do vainqueur par KO

Pour résumer on peut dire au terme de ces 5 rounds que le karaté do sort vainqueur de cette amicale comparaison et offre depuis bien longtemps toutes les vertus et remplit toutes les missions que l’on peut attendre d’un sport. Bien sur la modernité comme argument de contradiction peut laisser penser que des jeux comme Pokemon Go peuvent se substituer à des activités sportives et on ne peut nier que pour une fois, un jeu virtuel apporte un vrai plus en reconnectant les gamers dans le réel.

Pourtant toutes ces qualités existent déjà dans des activités comme le karaté ou tout autre sport de la vie réel et on ne peut que déplorer que des sports nobles soient délaissés au détriment de sports virtuels qui nous enferment un peu plus et nous coupent du monde.

A l’heure de la rentrée scolaire, je ne peux qu’inviter les parents à inscrire leurs enfants dans une association sportive, et de s’y inscrire eux aussi afin de se reconnecter ou du moins de ne pas se déconnecter du réel et véhiculer émotions et énergies positives.

Frédéric PEREZ
Esprit Martial

 

Pour être informé des nouveautés et de l’actualité d’Esprit Martial
Devenez membre !

Inscription Gratuite